Qui a le droit de célébrer un mariage ?

5

Se marier a toujours été le rêve de plusieurs personnes. Si vous vous apprêtez à célébrer le vôtre, sachez qu’il doit avoir lieu devant un célébrant reconnu. Autrement, il serait invalide. Ce texte vous présente les célébrants reconnus à ce jour.

Le mariage civil

Le mariage civil est un mariage qu’officialise un officier public. C’est également une union légale entre deux êtres. Vous pouvez choisir de faire ce mariage auprès des autorités publiques qui suivent.

A lire en complément : Comment écrire baptême ?

Le maire et ses collaborateurs

Le mariage peut être célébré dans votre mairie avec les cadres suivants :

  • Le maire: En général, c’est le maire qui se charge de célébrer le mariage civil. Toutefois, il peut être occupé. Cela arrive souvent dans les mairies des grandes communes. Dans ce cas, le maire va déléguer la célébration du mariage à l’un de ses adjoints.
  • Les adjoints du maire: Les adjoints au maire peuvent également célébrer un mariage. Il faut noter qu’ils n’ont pas besoin d’une délégation du maire avant d’unir deux êtres devant la loi et les hommes. Les adjoints sont des officiers d’état-civil reconnus par la loi. Il est donc de leur devoir aussi de prononcer des unions civiles.
  • Les conseillers municipaux: Les conseillers de la municipalité n’ont pas à priori le droit de célébrer ce genre d’union. Ils ne doivent donc pas célébrer le mariage sans l’autorisation ou une délégation du maire. Ils ont ici besoin de l’arrêté du maire pour célébrer le mariage civil. On les verra donc au dernier plan. Autrement, ils seront des célébrants dans le cas où le maire et ses adjoints sont occupés à remplir d’autres obligations le jour de l’évènement.

Le greffier et le notaire

Le greffier ou le greffier adjoint a le droit de célébrer un mariage ou une union civile. La célébration d’un mariage avec le greffier a généralement lieu dans un palais de justice.

A voir aussi : Se marier sans se ruiner : 10 conseils pour économiser sur votre réception de mariage

Le notaire peut également célébrer le mariage. En le choisissant comme le célébrant de votre union, vous aurez même quelques conseils juridiques. Ces conseils peuvent concerner le patrimoine juridique, les régimes matrimoniaux et les contrats de mariage. L’autre particularité avec le notaire est qu’il peut célébrer cette union à n’importe quel endroit qu’auraient choisi les époux. Contrairement au greffier qui doit le faire dans le palais de justice, vous pouvez inviter le notaire partout. Toutefois, il faudrait que le lieu choisi soit bien aménagé pour être en conformité avec le caractère solennel du mariage.

Le mariage religieux

Il faut noter que le mariage civil est à faire obligatoirement si vous voulez que l’État reconnaisse réellement votre union. Vous pouvez en plus de ça faire un mariage religieux. Dans le cadre d’un mariage religieux, c’est un homme d’Église qui se chargera de la célébration. Il peut s’agir ici d’un prêtre ou d’un pasteur. Pour ceux qui veulent se marier dans l’Église catholique, ils peuvent choisir un prêtre qui n’est pas forcément celui qui gère actuellement leur paroisse. À cet effet, ils n’auront qu’à faire la demande auprès du responsable actuel de ladite paroisse. Chez les musulmans, le mariage peut être célébré par un imam ou par tout autre musulman. Il peut se dérouler à la mosquée ou à domicile.